COMMUNIQUE DE PRESSE – Sunwaterlife rend l’eau potable accessible à tous

Produire 800 litres d’eau potable par jour pour 50 familles en moins de 5 minutes : voici le défi que se sont lancés les fondateurs de Sunwaterlife, start-up toulousaine accompagnée par l’Incubateur Midi-Pyrénées. Sunwaterlife conçoit des systèmes de purification d’eau, portables et alimentés par des panneaux solaires, permettant de produire à partir de n’importe quelle source, une eau décontaminée et consommable par l’être humain. Mobile, autonome, économique et simple d’utilisation, cette solution permet de réduire les risques d’épidémies, d’améliorer le niveau de vie des habitants et de répondre aux situations d’urgences dans les pays en voie de développement. Retour sur un concept révolutionnaire dont le déploiement est déjà amorcé.

Sunwaterlife, un système de purification d’eau autonome et mobile

Les fondateurs de Sunwaterlife ont conçu les premiers systèmes de purification d’eau transportables Aqualink, fonctionnant de manière autonome grâce à l’énergie solaire. A partir d’un point d’eau douce contaminée ou salée, le purificateur est capable de produire jusqu’à 1000 litres d’eau potable par jour.

L’utilisation de cette solution est simple et rapide : le système pèse environ 40kg et se trouve dans une malle robuste et étanche. Il suffit de relier le système à la source d’eau et de déplier le panneau solaire qui assure l’alimentation électrique de la pompe. Des microfiltres permettent de supprimer les bactéries, virus et autres parasites, responsables de maladies telles que le choléra, l’hépatite ou encore la polio.

A l’origine de ce concept révolutionnaire se trouvent deux experts des énergies renouvelables, disposant d’une bonne connaissance du marché et ayant mené à bien plusieurs projets en Afrique. En échangeant avec leurs partenaires locaux, les deux entrepreneurs prennent conscience de l’ampleur du problème d’accès à l’eau potable dans les pays en voie de développement. Ingénieur et commercial de formation, ils se lancent dans le développement d’une solution inédite : la société Sunwaterlife est née.

« Afin d’apporter des solutions techniques pragmatiques au plus grand nombre, nous avons développé un système à la fois autonome, robuste, léger et surtout simple d’utilisation. Le design du système a ainsi été adapté pour permettre une mise en route rapide (en 5 minutes) et ce sans formation préalable. Cet aspect est particulièrement important si l’on sait que ce sont souvent les enfants qui sont chargés d’approvisionner leur famille en eau.» explique Christophe Campéri-Ginestet, Président de Sunwaterlife.

Une solution aux bénéfices multiples

L’objectif premier de Sunwaterlife est d’apporter un point d’eau potable à tous, en particulier la population civile, des centres de soins, des militaires ou encore des camps de réfugiés.

Par-delà le besoin vital, l’accès à l’eau potable a un impact sur les conditions sanitaires et le développement économique des pays concernés. Ainsi, Sunwaterlife permet aux populations des villages reculés, et en particulier aux femmes et aux enfants qui parcourent habituellement des kilomètres pour s’approvisionner en eau, de libérer du temps et de le consacrer à des activités éducatives ou lucratives. D’un point de vue sanitaire, la décontamination de l’eau permet de faire face à la propagation de virus et d’épidémies en tous genres grâce à des dispositifs peu coûteux et mobiles. Enfin, dans le cas de catastrophes naturelles, le système Aqualink se déploie rapidement et permet aux équipes de sécurité civile de réaliser les premiers secours sur place.

Des premiers résultats très prometteurs

A ce jour, la phase d’industrialisation de la solution est déjà amorcée : trois systèmes de purification d’eau ont déjà été produits et sont actuellement en cours de commercialisation.

Le concept cible en priorité les pays d’Afrique de l’Ouest (Tchad, Cameroun, Niger, Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, RDC) où les fondateurs de Sunwaterlife disposent d’un réseau d’agents locaux avant de s’étendre à l’ensemble du continent. La demande a déjà été confirmée puisque la participation récente au Salon Promote au Cameroun a débouché sur les premières commandes. Le système est également en cours de déploiement au Niger afin de faire face à l’épidémie de choléra qui touche le pays où son efficacité a d’ores et déjà été validée par le Laboratoire National de Santé Publique du Niger (LANSPEX).

Grâce à la vente des systèmes de purification et des consommables via son réseau de distributeurs, les dirigeants ambitionnent d’atteindre 1,5 million de chiffre d’affaires d’ici à 2016.

Enfin, l’année 2015 est marquée par l’ouverture du capital de Sunwaterlife. Une levée de fonds de 350 000 € est actuellement en cours, sur la plateforme  de crowdfunding Wiseed.